Category Archives: Honoré de Balzac

Composição estrófica de pendor poético orquestrada unicamente com citações desgarradas e trechos soltos de uma leitura antiga de Facino Cane de Balzac (numa altura da minha vida em que dava muita importância ao círculo das quintas)

 

Les timides œillades des jeunes filles bien élevées.
Ce faubourg
(flageolet).

Dans l’embrassure d’une croisée,
Leur redingote rougeâtre
Ils se tinrent cois
Ses rides s’agitèrent.
Le Vénitien ne flairait

Une espérance égaya ses rides
Il devint comme un homme qui monte sur son dada
[oh !] la cécité rend les communications intellectuelles beaucoup plus rapides
en défendant à l’attention de s’éparpiller sur les objets extérieurs.

Transporté dans un cachot des puits
Il gambadait dans l’or.

Com as etiquetas